Skip to main content

Le thé aromatisé : arômes naturels, artificiels… : comment s’y retrouver ?

Si vous lisez attentivement les étiquettes des produits alimentaires, vous avez sûrement déjà dû lire sur des boites ou des sachets de thé aromatisés, les mentions « arômes », « arômes naturels » ou encore «  arômes naturel de… » en vous demandant quelle était la différence et qu’est-ce que ça voulait dire. Eh bien si c’est votre cas cher lecteur féru de thé, cet article est rien que pour vous.

Assez compliqué tout ça !

Les arômes

Qu’est-ce qu’un arôme ?

Les arômes c’est une affaire de goût ! Avoir du goût c’est ce qu’on attend des aliments et des boissons. On adorent qu’ils égayent nos papilles et notre nez. Oui, car le goût passe également par l’odorat. Les molécules olfactives des aliments et boissons remontent vers le nez et nous permettent d’en apprécier le goût. Un arôme c’est donc cet ensemble de molécules olfactives. C’est un « principe odorant naturel qui existe dans les substances végétales ou animales », comme nous le définit notre ami le dictionnaire.

Mais ces molécules sont très volatiles et fragiles. Certains produits comme des fruits ou des fleurs ne gardent donc pas assez de goût ( même pour les fruits séchés ) pour qu’on les utilisent tels quels avec les feuilles de thé et d’autres produits.

Donc pour avoir des produits qui gardent du goût, on s’est tourné vers la chimie pour produire des arômes plus concentrés soit d’origine artificielle ( on copie chimiquement les molécules naturelles ) soit d’origine naturelle ( on extrait et on concentre les molécules naturelles par différents procédés comme la distillation, la torréfaction, l’extraction, la fermentation etc.). Mais, vous allez le voir, la mention « naturelle » peut ne pas être ce que vous croyez !

Les différences entre arôme , arôme naturel et arôme naturel de…

– Si vous voyez dans la liste d’ingrédients d’un thé la mention arôme , ou arôme suivi du nom de la note aromatique comme «  arôme vanille » : cela veut dire qu’il s’agit d’arômes entièrement artificiels. On a recréé en totalité les molécules odorantes, en faisant une « copie » chimique parfaite de la molécule naturelle.
Rajoutons également que pour l’industrie alimentaire se servir d’arômes artificiels c’est très économique.
D’un point de vue santé, on affirme qu’il n’y a aucun danger vu l’infime quantité utilisée d’arômes artificiels dans un produit. Et la législation européenne garantit l’utilisation d’arômes artificiels autorisés uniquement.

– Ensuite, si vous avez la mention arômes naturels : ici cela signifie que la molécule aromatisante extraite, provient d’une substance naturelle, oui, mais pas de celle dont elle a le goût. La chimie utilise d’autres substances qui ont une composition olfactive très proche voire similaire. Et c’est là que cela peut être trompeur.
Prenons le cas de la vanille. Pour reproduire une des ses molécules aromatiques, la vanilline, les industriels n’utilisent pas la gousse de vanille mais de la coniférine, extraite de la sève et qui est beaucoup moins chère !
Ou, très surprenant, pour reproduire le goût de la fraise, l’industrie peut utiliser des copeaux de bois qui ont une composition olfactive similaire à la vraie fraise ! Incroyable, non ?
Donc avec un « arôme naturel » on a un arôme provenant d’une source naturelle mais qui ne correspond pas à la  vraie  source.

– Ce qui nous amène à la 3e catégorie, celle des arômes naturels de : ici, la molécule aromatisante provient à 95% de la substance naturelle. Donc si sur une boite de thé vous lisez : « Arôme naturel de fraise », il s’agit de molécules aromatiques provenant bien de la vraie fraise. Les mentions «  Huile essentielles de … » ou « extrait de »  qui apparaissent parfois sur les étiquettes font partie de cette catégorie mais proviennent à 100 % de la substance naturelle.
Vous pourrez également trouver dans cette catégorie, la version bio des arômes !

Compliqué de s’y retrouver quand même, hein !

Le thé et les arômes

Le thé : une plante très aromatique

D’abord il faut savoir que les feuilles de thé sont naturellement très aromatiques. Chaque thé, de par son origine, la taille de ses feuilles et son oxydation donne un gout différent et une palette très riche d’arômes, de parfums.
Un thé nature a donc du goût pour ceux qui en douterait ! 🙂
Un thé nature, un darjeeling très aromatique.
Ce n’est pas évident ( Oh que non !) quand on a pas l’habitude mais en faisant un petit effort de dégustation, on peut entrainer notre palais à déceler de nombreux arômes .. C’est comme pour le vin !
Voici un petit document bien utile que j’ai trouvé sur le site de la marque Colors of tea :

crédit : Colors of tea.

Si le thé a ses propres arômes, cela n’empêche pas de le mélanger à d’autres chose pour avoir d’autres goûts, notamment de fleurs, de fruits et d’épices. D’ailleurs c’est une pratique qui ne date pas d’hier !

Le thé aromatisé/parfumé

Avant le thé parfumé par ajout, on avait le thé parfumé par mise en contact, qui se fait depuis le moyen-âge en Asie ! Cette technique consiste à mélanger aux feuilles de thé, des fleurs fraiches, comme la rose ou le jasmin, par couches superposées, durant plusieurs heures puis on retire les fleurs pour éviter l’amertume de celles-ci. Cette technique est toujours utilisée pour le thé au jasmin.
Les feuilles de thé absorbent très facilement les molécules odorantes avec lesquelles elles rentrent en contact. C’est un gros plus ! Mais, comme nous l’avons vu, toutes les fleurs, épices et fruits n’ont pas une puissance olfactive assez forte pour parfumer le thé.

Pour aromatiser un thé, on vaporise sur les feuilles de thé, le ou les arômes qui sont de forme liquide. Si vous trouvez des morceaux de fruits, ou des fleurs dans votre thé, ils sont surtout décoratifs. Mais des morceaux de fruits peuvent donner du goût car ils auront été mis en contact avec un arôme.

L’ajout d’arômes permet d’offrir une gamme de produits plus dense et d’élargir la cible de consommateurs, en proposant de nouveaux mélanges fruités, floraux et épicés, ou parfois des saveurs moins classiques et qu’on ne trouve pas dans la nature, comme saveur « cookie » …
Si pour certaines marques il s’agit avant tout d’une raison marketing, je trouve que pour d’autres, qui connaissent la richesse en goût du thé, il s’agit aussi de créer et de proposer des mélanges originaux, gourmands, subtils… Il s’agit d’un vrai travail de « parfumeur », où il faut trouver les bonnes combinaisons de saveurs qui ont un sens gustatif et olfactif. Pour moi, un bon thé aromatisé c’est celui qui fait cohabiter ensemble de manière harmonieuse, les saveurs des feuilles de thé et les arômes qu’on y rajoute. Et si possible d’arômes d’origine naturelle.


J’espère que ces notions d’arômes sont maintenant un peu plus claires pour vous ! Vous l’avez vu la différence réside essentiellement dans l’origine des molécules aromatiques. Si vous êtes attentifs à ce genre de chose pour vos choix de thés aromatisés, regardez bien les étiquettes, vous savez les déchiffrer maintenant !
Thés natures, thés parfumés, ils sont tous les deux riches d’arômes et de saveurs qui font plaisir à notre nez et nos papilles ! Et il y tant à découvrir ! La curiosité du palais humain est sans limite…

arômes, artificiel, naturel, thé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"Incident theiné ou Thé pris à la fin d'une longue journée " par Sia de @lavoixduthe 

Merveilleuse oeuvre ! Merci Sia ! 😁😁😁

#thé #art #longuejournée #tealover #pasfaitexpres #oups #tealeaves
Anxi Tie Guan Yin, récolte d’automne 2021. 

Faiblement oxydé et non torréfié, il provient de la province du Fujian et, est très populaire en Chine. 

Une liqueur coulante, d'une certaine complexité et d'une longueur assez phénoménale. C'est un oolong qui révèle ses mystères petit à petit… Il se dévoile totalement quand il disparaît, en habillant le palais d’un champ de fleurs blanches ! 

#thé #tea #oolong #oolongtea #chinesetea #théchinois #Yixing #tealeaves #teablog #teablogger #automne #teaddict #tealovers