Skip to main content

Le Genmaicha, le thé au riz japonais

Voici un thé assez original qui nous vient du Japon, le Genmaicha qui veut dire en japonais « thé de riz brun ».

Feuilles de thé Genmaicha avec ses grains de riz soufflés et grillés.

Le Genmaicha, du thé vert et du riz grillé et soufflé

Selon la légende, il aurait été créé par accident… Il y a très longtemps, le serviteur d’un samouraï aurait fait tomber un peu de riz par accident dans la tasse de thé qu’il venait apporter à son maître ( il devait certainement lui préparer son repas à côté en même temps ). Celui-ci pas du tout content de trouver autre chose que du thé dans sa tasse, ordonna sa mise à mort. Cela ne l’empêcha pas de boire le breuvage ! ( Plein de contradictions le monsieur ou alors il n’aimait pas gâcher ! ) Il apprécia le goût de ce mélange de thé vert et de riz ( ne ja-mais prendre de décision trop vite !! ). Il décida de se faire préparer cette nouvelle boisson tous les jours et la nomma d’après son malchanceux serviteur, Genmaï, qui donna en japonais le « genmaï cha », ce qui veut dire : le « thé de Genmaï ».
Dans la réalité, le Genmaicha aurait été créé pour des raisons surtout économiques. Si aujourd’hui le Genmaicha est un thé très consommé par toute la population au Japon et commence à bien se faire connaître chez nous, il était autrefois consommé surtout par les classes pauvres et populaires du pays du Soleil-Levant. C’est pourquoi on utilisait du thé vert de moindre qualité ( Bancha ) et surtout en moindre quantité qu’on mélangeait à du riz brun grillé, pour qu’il soit moins cher. On l’appelait d’ailleurs « le thé du pauvre ».
Mais aujourd’hui, on trouve aussi bien du Genmaicha fait à partir de feuilles de meilleure qualité que le bancha, comme du Sencha. Les feuilles sont toujours entières. Il peut également être fait avec du thé matcha en poudre qu’on ajoute aux Bancha/Sencha. En ce qui concerne le riz, là aussi, plusieurs types de riz peuvent être utilisés, ce qui donne de légères différences de goût. Le riz est grillé et aussi soufflé. Certains grains éclatent même et ont un aspect de pop corn.

Le goût du Genmaicha

La couleur de la liqueur est un jaune clair. À l’odeur du thé infusé, on a ce qu’on imagine bien à la vue du thé, ce parfum grillé et soufflé de céréales et de noisette grillée qui prend le dessus. En bouche, il est très présent et très aromatique, avec des notes grillées et marines assez soutenues. Les notes grillées persistent vraiment bien après. La texture du thé est assez soyeuse.
C’est un thé très original et qui peut dérouter un peu quand on a pas l’habitude. La première fois, j’ai été très surprise par ses arômes grillés, que j’apprécie
Mais même si son parfum grillé me plait, je ne pense pas que c’est un thé qui me va. Je l’ai essayé plusieurs fois auparavant et c’est toujours la même chose, j’ai du mal avec les notes marines du thé que je trouve très présentes.

Le Genmaicha est un thé original qui surprendra votre palais et votre nez. À tester par curiosité et pour vous faire une idée !

genmaicha, japon, japonais, riz, tea, thé

Comments (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"Incident theiné ou Thé pris à la fin d'une longue journée " par Sia de @lavoixduthe 

Merveilleuse oeuvre ! Merci Sia ! 😁😁😁

#thé #art #longuejournée #tealover #pasfaitexpres #oups #tealeaves
Anxi Tie Guan Yin, récolte d’automne 2021. 

Faiblement oxydé et non torréfié, il provient de la province du Fujian et, est très populaire en Chine. 

Une liqueur coulante, d'une certaine complexité et d'une longueur assez phénoménale. C'est un oolong qui révèle ses mystères petit à petit… Il se dévoile totalement quand il disparaît, en habillant le palais d’un champ de fleurs blanches ! 

#thé #tea #oolong #oolongtea #chinesetea #théchinois #Yixing #tealeaves #teablog #teablogger #automne #teaddict #tealovers