Skip to main content

Le Milky Oolong : notes lactées et légèreté

Connaissez-vous cette variété de oolong à l’arôme de lait et d’une belle légèreté ?

Le Oolong ou le thé bleu.

Le oolong ou « wulong » qui veut dire dragon noir en chinois, porte également le nom de « thé bleu ». ou « thé bleu-vert »
Il s’agit d’un thé faible en théine, on peut donc consommer à tout moment de la journée, avis aux sensibles à la théine !
Il est produit dans plusieurs pays dont la Chine, notamment dans la province Fujian, sa région d’origine, à Taïwan, en Thaïlande mais aussi en Inde. Les variétés sont donc nombreuses.
Les feuilles de thé utilisées pour le oolong sont de grandes tailles. Après le processus de fabrication, elles ont une couleur légèrement bleu-vert ( d’ou son nom de thé bleu-vert ) et sont soit roulées en perles ou en torsades.
C’est un thé semi-oxydé. Et non pas semi-fermenté. Petite parenthèse, on peut confondre oxydation et fermentation. L’oxydation est l’étape dans l’élaboration du thé qui consiste à mettre les feuilles de thé au contact de l’oxygène de l’air pour qu’elles noircissent et qu’elles développent leurs arômes. Alors que la fermentation du thé est la phase durant laquelle on met les feuilles de thé au contact de l’eau ( thé jaune ) et de bactéries ( Pu-erh).
Le oolong est un thé dont l’oxydation est arrêtée en plein milieu du processus. Mais le degré d’oxydation peut être très variable, de très peu oxydé ( 10%) à fortement oxydé ( 70% ), ce qui a pour conséquence de donner différents types de thés Oolong aux arômes différents ( notons que toutes les étapes de la fabrication du thé participent à développer les arômes d’un thé, à créer les différents types de thé et les multiples variétés de chacun ). Un oolong très oxydé aura un arôme assez grillé, intense, un oolong peu oxydé pourra avoir des notes florales, beurrées et lactées…. Comme le Milky Oolong !

Le milky oolong

Cette variété de oolong est effectivement connue pour ses arômes beurrés et lactés !

Pour cette présentation, j’ai opté pour un thé provenant de Thaïlande et vendu par la maison Palais des thés. Certains milky oolong sont fabriqués en mettant les feuilles en contact avec de la vapeur de lait ou en y rajoutant un arôme de lait.

Feuilles de milky oolong après infusion
Les feuilles, après infusion, complètement déroulées. De très grandes feuilles !
Il m’a fallu plusieurs préparations pour déceler les arômes subtils de ce thé mais à l’odeur pendant l’infusion, j’ai senti une odeur particulièrement fraîche, d’herbe et très discrètement, une odeur lactée. En bouche, on retrouve ces arômes et la texture de la liqueur est très veloutée, il y a cette sensation d’une liqueur légèrement huileuse, avec une grande légèreté. On pourrait en boire des tasses et des tasses assez facilement. Les notes lactées ne me sont venues que très subtilement en arrière-goût.

Tasse de milky oolong avec mochis.
Accompagné de petites douceurs comme des mochis, un vrai moment de délice !

Et vous, avez-vous déjà essayé le milky oolong ? Si non, avez-vous envie de le goûter ?

lait, milkyoolong, oolong, palaisdesthés, thé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

"Incident theiné ou Thé pris à la fin d'une longue journée " par Sia de @lavoixduthe 

Merveilleuse oeuvre ! Merci Sia ! 😁😁😁

#thé #art #longuejournée #tealover #pasfaitexpres #oups #tealeaves
Anxi Tie Guan Yin, récolte d’automne 2021. 

Faiblement oxydé et non torréfié, il provient de la province du Fujian et, est très populaire en Chine. 

Une liqueur coulante, d'une certaine complexité et d'une longueur assez phénoménale. C'est un oolong qui révèle ses mystères petit à petit… Il se dévoile totalement quand il disparaît, en tapissant le palais d’un champ de fleurs blanches ! 

#thé #tea #oolong #oolongtea #chinesetea #théchinois #Yixing #tealeaves #teablog #teablogger #automne #teaddict #tealovers