Skip to main content

Le thé aromatisé : arômes naturels, artificiels… : comment s’y retrouver ?

Si vous lisez attentivement les étiquettes des produits alimentaires, vous avez sûrement déjà dû lire sur des boites ou des sachets de thé aromatisés, les mentions « arômes », « arômes naturels» ou encore « arômes naturel de…» en vous demandant quelle était la différence et qu’est-ce que ça voulait dire. Eh bien si c’est votre cas cher lecteur féru de thé, cet article est rien que pour vous.

Lire la suite

Boire le thé : un sujet de peinture

Boire du thé est une action, somme toute banale. Mais il suffit que ce geste devienne sujet de tableau pour qu’il s’en trouve intéressant.
À l’aide d’une petite sélection de tableaux, je vous montre ce geste par étapes, au travers de plusieurs cultures et époques.

Cela commence par avoir entre ses mains, la tasse avec anse ou non, ou la soucoupe, comme cela se faisait en Russie contenant la liqueur encore chaude. On souffle dessus pour la refroidir ou on attend qu’elle refroidisse en ne la quittant pas des yeux. Cela devient comme hypnotisant. Que voient-ils dans leur tasse ?

Puis, on commence à boire, doucement. On penche à peine la tasse ou la soucoupe qui doit être bien remplie. Le petit garçon, lui a besoin de ses deux petites mains pour ne pas renverser la soucoupe de thé.

Et là, on y est ! On a gouté et le thé est parfait. On se met à le boire plus rapidement en penchant la tasse ou la tête…

…pour ne laisser aucune goutte ! ( Elle avait la soif la dame ! )

Le sachet de thé est-il si bon pour la santé ?

Il est l’ami du petit-déjeuner et de la pause goûter, il est pratique et économique, le sachet de thé occupe une place de choix dans nos habitudes alimentaires et le thé jouit d’une forte image heathly. Mais le problème c’est que ce petit sachet contient d’autres choses moins bonnes que le thé…

sachet de thé sur lequel est dessiné une expression de grimace.

Le sachet de thé peut contenir… des pesticides.

Les pesticides ont en trouve malheureusement dans beaucoup de produits alimentaires et le thé n’y échappe pas. Plusieurs études ont montré que les sachets de thé en contenaient. En 2017 par exemple, 60 millions de consommateurs avait testé une vingtaine de thés noirs et verts et y avait décelé 17 pesticides différents ainsi que des métaux lourds comme du mercure ou d’aluminium. Dans cette étude, ils avaient montré que même les produits bios en contenaient. Mais tout ceci dans « des quantités faibles, qui la plupart du temps sont inférieures aux limites autorisées. »

60 millions de consommateurs a de nouveau effectué ce test il y a quelques mois, en début d’année 2022 , très intéressant à lire. Sur un échantillon de 48 thés et tisanes en sachet, 16 « substances problématiques » ont été retrouvées dont du glyphosate, du thiaclopride, de l’acétamipride et certaines sont même interdites en France ! Mais, comme l’explique l’article, celles-ci ne dépassent pas la « limite maximal de résidus» fixé par l’Europe. Donc ça passe !
Oui cher lecteur, ça n’a pas vraiment de sens… Ah le côté kafkaïen des législations…
Mais un point positif ressort de cette étude : cette fois-ci du côté des marques bios, il n’y a pas de trace de pesticides comparé à l’étude de 2017 ! C’est une avancée et ça c’est à souligner !
Mais tous les thés n’existent pas en version bio et peut-être pas celui qu’on a l’habitude de boire, ou peut-être est-ce le prix du bio qui est rédhibitoire, bref il y a plusieurs raisons et considérations qui peuvent nous faire rester sur nos choix de consommer des thés non bios.
Sachez qu’il y a des marques qui effectuent un contrôle sérieux sur l’usage des pesticides et s’engagent à respecter les normes qui garantissent l’usage de pesticides uniquement autorisés et un taux faible de ces substances. Regardez bien les informations que communiquent les marques de thé ( grande distribution et maisons de thé ) sur leur site et n’hésitez pas à vous renseigner.

Nous avons vu le contenu, voyons maintenant le contenant.

Le sachet de thé peut contenir… du plastique.

Aujourd’hui on ne trouve pratiquement plus de sachet de thé avec des agrafes ! Une très bonne avancée ! Mais la matière utilisée pour la fabrication des sachets de thé, elle, reste dans certains cas problématique.
Il existe principalement des sachets de thé faits en papier et en nylon.
Pour le papier s’il n’est pas blanchi, il n’y a normalement pas de problème. Le blanchiment du papier est très souvent réalisé avec du chlore ! Donc pas top top… Mais de plus en plus de marques, qu’elles soient de la grande distribution ou de maison de thé indépendantes, utilisent du papier non blanchi. Soyez attentif à ce qui est écrit sur le paquet. Généralement, il y a la mention « non blanchi » ou «  blanchi sans chlore ».

boite de sachet de thé en papier non blanchi
Un exemple de sachet en papier non blanchi.

Pour le nylon, là c’est autre chose. Car le nylon c’est du plastique ! Alors d’accord, le sachet en nylon est peut-être plus beau, plus brillant, plus soyeux, laisse davantage l’eau entrer en contact avec le thé, ce qui permet une meilleure infusion, mais… il permet aussi au plastique d’infuser ! Là on oublie un peu toutes les autres qualités, hein ?
Une étude de l’université McGill à Montréal en 2019 relayée par UFC-Quechoisir , a montré qu’au contact de l’eau chaude, le sachet en nylon libérait des micro et des nanoparticules de plastique à un niveau étonnamment élevé.
Pour éviter de se retrouver avec du plastique dans l’estomac, mieux vaux mieux préférer des sachets de thé en papier non blanchi ou, comme le propose certaines marques, des sachets fait à partir d’amidon de maïs : le soilon. Vous pouvez également vous tourner vers le thé en vrac et utiliser une boule à thé et autre type d’infuseur ou le sachet en tissu non blanchi ET réutilisable, ou même simplement une petite passoire, c’est ce que j’utilise.


Au vu de leur composition, les sachets de thé ne correspondent pas toujours à l’image saine qu’on leur prête. Mais comme vous l’avez vu, tous ne sont pas dans ce cas-là et nous permettent de consommer un produit plus propre, des marques qui garantissent un cahier des charges très sérieux au niveau des pesticides existent tout comme des alternatives au sachets faits de plastique.

Roman policier et tasse de thé

Dans notre imaginaire collectif, on associe le thé à plein de choses dont une m’intéresse, les romans policiers et les meurtres… Mais d’où cela nous vient ? J’ai une réponse qui tient en deux mots… Plutôt en un nom…

Quelle est cette drôle d’ombre au fond…Oh mais que vois-je ???!!!

… AGATHA CHRISTIE

Ses romans ont tous une ambiance bien reconnaissable. On plonge entièrement dans un univers typiquement anglais. La reine du crime, britannique s’il fallait le rappeler, a fait évoluer ses personnages en Angleterre, et nous a familiarisé avec des décors et des habitudes bien british : comme la paisible campagne anglaise ( enfin faussement paisible hein ), des personnages au flegme british à toute épreuve, les lords et les duchesses ou encore ces rituels bien ancrés dans la culture britannique comme … l’afternoon tea !

Le thé ! Béni soit le rituel du thé quotidien de 5 heures !

Dix petits nègres – Agatha Christie

Et dans son oeuvre, les personnages boivent très souvent du thé. Le tea time est un moment et un décor très présent : la rencontre du détective avec d’autres personnages, la vie sociale du village, de la communauté où se situe l’action, les scènes d’interrogatoire, de réflexion du détective, tout cela se passe très souvent autour d’un thé. Pas étonnant alors, cette association thé/policier.
Et parfois le thé est à l’origine du crime !

Crime dans une tasse de thé

Agatha Christie n’a pas utilisé cette tradition du thé uniquement pour le contexte de la vie de village mais s’en est servi comme arme du crime. Une innocente tasse de thé, bien chaude et réconfortante, soudain devient une arme mortelle, pleine de poison. Mais l’est-elle vraiment ou est-ce juste un leurre… Ne vous inquiétez pas ! Pas de spolier ici !!! Je vous invite, si vous ne l’avez jamais fait, à lire ses oeuvres pour le savoir.
Le thé dans l’oeuvre d’Agatha Christie fait l’objet d’un super article ( en anglais ) du site « The home of Agatha Christie » que je vous conseille.

 L’eau ne bouillait pas tout à fait quand Miss Somers la versa sur le thé, mais la pauvre Miss Somers ne savait jamais quand l’eau bouillait réellement. C’était, parmi d’autres, une des choses qui l’avait toujours affligée. Elle emplit les tasses et les fit circuler, ayant mis dans chaque soucoupe deux biscuits à la cuiller.

Une poignée de seigle – Agatha Christie

Un héritage toujours présent

Les romans de l’auteure sont parmi les plus lus au monde et ses personnages de Poirot et de Miss Marple sont emblématiques, ( j’en suis complètement fan et j’en suis sûre que vous en avez déjà lu ! Et je le redis si ce n’est pas le cas, foncez lire un de ses livres ! ).
Pas étonnant alors que cet imaginaire ait à ce point marqué nos esprits, avec toute cette culture british dont la tasse de thé est un des éléments.

D’ailleurs, il y a un héritage très fort d’Agatha Christie présent dans la production littéraire, audiovisuelle, cinématographique, qui a continué à developper ces références dans notre imaginaire.
Comme les adaptations audiovisuelles de Poirot et Marple de ITV ou de la BBC. Citons également, Inspecteur Barnaby qui se passe aussi dans le fin fond de la campagne, avec des villageois plus suspects les uns que les autres et qui boivent tous du thé dans de la vaisselle d’un autre siècle !
Ou ce qu’on appelle le cosy mystery, qu’on pourrait voir comme un prolongement du style d’Agatha Christie. Ce sont des romans policier légers qui se déroule dans la campagne anglaise, avec un personnage qui enquête mais qui n’est pas détective, comme la série littéraire Agatha Raisin ( le nom est un gros clin d’oeil ) et qui connaissent un fort succès depuis quelques années.

La première enquête d’Agatha Raisin. Tiens donc, une tasse de thé..

Preuve que la tasse de thé au goût de mystère a un avenir radieux !
Et bien sûr tous ces romans sont à lire accompagné d’un bon thé!

"Incident theiné ou Thé pris à la fin d'une longue journée " par Sia de @lavoixduthe 

Merveilleuse oeuvre ! Merci Sia ! 😁😁😁

#thé #art #longuejournée #tealover #pasfaitexpres #oups #tealeaves
Anxi Tie Guan Yin, récolte d’automne 2021. 

Faiblement oxydé et non torréfié, il provient de la province du Fujian et, est très populaire en Chine. 

Une liqueur coulante, d'une certaine complexité et d'une longueur assez phénoménale. C'est un oolong qui révèle ses mystères petit à petit… Il se dévoile totalement quand il disparaît, en habillant le palais d’un champ de fleurs blanches ! 

#thé #tea #oolong #oolongtea #chinesetea #théchinois #Yixing #tealeaves #teablog #teablogger #automne #teaddict #tealovers